Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 octobre 2010

Les Salins


Un raz le bol. !!

Non seulement vous avez enlevé aux sétois qui habitaient devant les étangs la nature et les flamants roses, mais depuis 7 ans, dans le quartier des quilles, nous avons droit au béton a outrance avec des maisons collées les unes aux autres et des immeubles affreux de leur style Des logements construits soit disant pour « que » les sétois puissent accéder à la propriété… !!! Quelle foutaise ! Non seulement les prix exorbitants, mais le peu d’appartements vendus sont mis à la location….alors à qui le droit à la propriété ?
Le quartier des quilles a été fait avec un peu plus de respect de notre environnement en gardant ce canal et espaçant les immeubles. Vos architectes n’ont-ils aucun goût ? Ou bien est ce vos promoteurs mal choisis ? Sans oublier la barrière de béton que vous avez accepté à un particulier qui barre la vue à tout le monde mais qui pourra servir de brise lames lorsque la mer pénétrera.
Depuis toutes ces années, supportant bruit et poussière 6 jours sur 7 (car dans ces entreprises on travaille aussi le samedi voir dimanche) pour Villeroy, nous voilà attaqués par le coté des Salins, dernier endroit encore un peu sauvage où va naître d’ici 7 ans tout un quartier….
Sachant que la route est déviée pour sortir de la ville en direction de Marseillan et que tout va passer aux quilles. Finie la tranquillité !!!!
Pour clôturer l’ensemble, nous avons droit maintenant à ne plus dormir la nuit.
Je ne parle pas des restaurants de la plage qui ont toujours existés et qui heureusement permettent de garder nos jeunes, ou moins jeunes, dans notre ville mais le bruit infernal la nuit, sur les parkings qui séparent Villeroy des Quilles que génère cette population bien agrandie dans ce coin
Vos forces de l’ordre sont elles si peu nombreuses pour ne pas faire déguerpir ou interdire « l’hôtel stationnement » la nuit, sans compter les scooters à pot d’échappement troué… !
Ces derniers circulent dans tout Sète donc facile à épingler.
A l’heure où Sète cherche à renflouer sa perte d’argent, autant en profiter en leur mettant des amendes !!
En conclusion, raz le bol de tout cela. !!!
Si je fais le compte, presque plus de 10/11/14 ans à vivre cet enfer de tapage, poussière, bruit des bulldozers ou autres…….. Et pour quel avantage !!!
Merci Messieurs de ce bel environnement que vous nous faites et que vous nous prévoyez dans l’avenir….. Ce n’est qu’un commencement de la valse du béton dans notre pauvre ville que je n’ose plus appeler Sète. Nos pauvres poètes doivent se retourner dans leur tombe….

Catherine CHAUZIT ex de l’association « entre mer et étangs »