Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mai 2011

AI-JE ETE PRISE AU SERIEUX ?

Ce matin un article de MIDI LIBRE :

le 31 mai 2011.jpg



Le 17 juin rendez vous avec la direction du port ! Vont ils avoir ce même discours ? j'espère qu'ils prendront cette plainte au sérieux car je ne lâcherai pas....




Une vidéo montage de l'interview de France Bleue du 26 mais 2011 : merci à Michel Bouchet de l'avoir créée



_ Medias Petition20110527 France Bleue Herault320x240.wmv

28 mai 2011

UN ARTICLE PARU DANSL'HERAULT DU JOUR

Aujourd'hui samedi 28 mai 2011

article Herault 28 mai 2011.JPG



Fichier aussi en PDF pour être plus facile à lire

article

24 mai 2011

FRANCE 3 EST A L'ÉCOUTE..!

Hier matin après la parution de l'article sur MIDI LIBRE, un journaliste de France3, Philippe SIMON, m'appelle, le matin, pour me proposer une interview en fin de matinée. J'ai accepté de suite afin que mon combat soit connu de beaucoup plus de monde. Je remercie France3 car grâce à eux, j'ai eu énormément de contacts après mon passage aux régionales.

voir aussi celui du lundi 23 mai à midi :


Le premier passage du reportage ou la plainte est annoncée en 1er dossier

index-fr.php?id-video=cafe_HD_1900_montpellier_jtregional...

Bon reportage qui aura eu comme effet d'avoir commencé à faire bouger certaines personnes !!!

Sète Plainte contre X pour sauver l’eau du port

MIDI LIBRE : Article du 22 mai 2011

pollution hudro.jpg



Elle lutte, elle lutte depuis février. La Sétoise Catherine Chauzit avait en effet lancé une pétition contre la pollution liée aux hydrocarbures dans le port de Sète. Quatre mois plus tard, l’action d’urgence réunit 720 signatures.

"J’ai voulu cette pétition la plus pure et la plus honnête possible. Elle a été lancée sur internet. Je n’ai pas fait de porte à porte, ni interpellé les gens dans la rue. Pour les commerçants chez lesquels je me suis rendue, ce sont les citoyens en eux que je voulais toucher. Je ne fais pas de politique ! La dégradation du milieu est ma seule motivation." Armée de photos choc, Catherine Chauzit a aussi rencontré des professionnels de la mer, plus particulièrement des petits métiers. De réunion en réunion, elle a démontré que la pollution du port et des canaux était de plus en plus importante. D’abord liée à l’incivisme mais essentiellement au rejet des hydrocarbures. Dans le viseur : le point de ravitaillement en carburant de la zone de carénage du môle Saint-Louis.

Du côté des politiques, aucune réponse malgré les nombreux dossiers envoyés aux élus de la ville, de la Région, de l’Agglo ou du syndicat mixte du bassin de Thau. "Mis à part Pietrasanta qui a accusé réception de mon courrier et pris note de ma démarche, personne n’a bougé !"

Face à cet immobilisme Catherine Chauzit a donc décidé de porter plainte contre X auprès du procureur de la République en vertu de la protection de la biodiversité. "J’attends de lui qu’il oblige la Région à prendre ses responsabilités, que la loi soit respectée, qu’une enquête soit ouverte sur le terrain et que la mise aux normes de la zone de carénage soit enclenchée." Des attentes utopiques ?

21 réactions à ce jour


midi4634 le 23/05/2011, 18h28
espérons que tous ces commentaires remonteront aux autorités concernées et qu'enfin, elles agiront de façon efficace .

midi4634 macaronade le 23/05/2011, 12h23
Ou est l'époque ou on pêché des rougets dans les canneaux?????????????

Le Lorrain le 23/05/2011, 09h45
Et cela va être en empirant. La pollution par l'étang c'est pour bientôt, sauf si... Quand le "hinterland" du port de Sète sera à Poussan (en zone inondable) où vont s'écouler toutes les eaux polluées? Dans des canalisations adéquates est-il clamé. Mon oeil. 1000 camions jour, des hangars en grand nombre ça va faire de gros dégâts. Et les 300 caravanes qui sont actuellement aussi sur Poussan et Balaruc, leurs effluents ils sont jetés où ? Avec le vent d'hier si Sète n'a pas été touchée, (et les bains ?) c'est un miracle. Toujours pas de réponse sur l'eau qui leur arrive, l'électricité consommée, sur le remboursement des frais d'enlèvement des ordures (bacs mis à disposition gratuits ?). Le port est donc pollué de tous côtés.

Claude Paysserand le 23/05/2011, 02h31
Bravo à mon amie Facebook Catherine Chauzit qui est une femme courageuse et une citoyenne combative .Son combat pour défendre l'écologie portuaire de notre ville est d'une grande noblesse car je peux témoigner que,par les échanges de dialogues,Catherine Chauzit n'a jamais abordé aucun sujet avec moi sous un quelconque angle politique.Bien que je ne connaisse pas personnellement Catherine Chauzit sauf...virtuellement via Facebook,je puis vous dire que cette dame a un grand coeur,une extrême gentillesse et semble très ouverte envers autrui car je l'ai vu s'exprimer sur des sites d'ami(es)communs.De plus elle a été discrète car je ne connaissais pas son combat.Je puis vous dire que dans un débat récent où elle évoquait mon combat personnel pour une cause qui me tient à coeur ce problème de pollution a été abordé par Catherine Chauzit car lié à un moment à notre débat.Donc Catherine Chauzit a porté plus d'attention à mon site ou les groupes que j'ai créés que l'inverse et je la prie de bien vouloir m'en excuser.Si je fais une présentation un peu longue de Catherine c'est pour que tout un chacun puisse comprendre que cette dame mérite un immense respect pour son combat car elle le fait pour le bien des sétois et sétoises mais encore des nombreux touristes qui visitent notre ville sans oublier pour les générations futures...ce qui vous confirmera la noblesse et la beauté de son âme.Il a du lui falloir une sacrée dose de courage pour déposer cette plainte contre X.En conc

neosétoise le 22/05/2011, 22h06
et s'il n'y a que le port......c'est pas grave on peut aisément y joindrec les canaux.

antonio2 le 23/05/2011, 08h31
et les rejets dans l'étang ?? certains jours, des rejets domestiques (WC, cuisine, sanitaires, chimiques,, etc..) sont visibles et..reniflables de loin. Et cette pollution concerne TOUTES les communes du bassin. Evidemment, nos politiques diront que les rejets régressent (quantitativement c'est vrai) et que les réseaux d'assainissement progressent. Mais en 2011, cette situation laxiste et ce laisser-faire est un scandale.!

macaronade le 22/05/2011, 18h59
Il faut savoir que dans les cales des bateaux de pêche il y a des pompes (dites de cale) qui se mettent en route automatiquement quand le bateau démare.Ce qu'l fait que quand la glace de la veille fond l'eau vat dans la cale ceci mélangé aux huiles+ gazoil.C'est a 2h30 du matin quand les bateaux démare qu'il faudrait vraiment constater la pollution.

antonio2 le 23/05/2011, 08h34
merci à macaronade pour son témoignage technique très intéressant; Il est clair que pour les pêcheurs, la pollution et les rejets sont le cadet des soucis. Pour eux, c'est "roupie de sansonnet" . Ou "pipi de chat". Pas vu , pas pris ..!

Evhane le 22/05/2011, 17h31
L'Association SURFRIDER agit aussi contre cette délinquance ..........
et elle est source d'initiatives à de multiples endroits

Evhane le 22/05/2011, 17h26
BRAVO ce sont des initiatives souvent isolées qui font beaucoup, notamment si relayées par une pétition.

On a fusion de lois dans tous les sens pour lutter contre la pollution, mais les élus et l'Etat ferment les yeux sur ces activités polluantes et lucratives à très court terme.

Au lieu de mettre des flics pour des PV de stationnement à tous les coins de rue

là il y a urgence à agir contre ces délits qui coûtent à notre qualité de vie.

catherine Chauzit le 22/05/2011, 16h37
Merci à vous tous pour vos témoignages. je ne lâcherai pas le morceau et je m'accrocherai comme une arapede à ce que ce mouvement se face de plus en plus fort afin que justice soit faite pour notre port. j'ai envie de voir les visiteurs de la mer, comme les terriens, venir admirer un port net de toute pollution très néfaste pour notre environnement marin. j'ai envie que les pêcheurs soucieux de leur devenir puissent continuer à pratiquer leur métiers sans angoisse. J'ai envie que tous les enfants puissent dire un jour :"merci aux anciens d'avoir fait le maximum pour nous" j'ai envie d'être fière de ma ville et des Sétois qui auront mis toutes leurs énergies à garder une ville avec ses traditions loin d'une pollution d'hydrocarbures....

JeanL le 22/05/2011, 12h01
Bravo, madame, si tout les français pouvaient être comme vous, mais en France c'est loin d'être le cas. La pollution dans les ports, j'ai toujours connu, pas spécialement avec des bateaux de pêche, mais il faut reconnaitre que si vous faites une remarque à un pêcheur vous risquez de vous retrouver avec une gaffe ou un couteau sous la gorge. Pourtant, tout le monde sait, personne de bouge, ça ne vous fait pas penser à certains événements de ces derniers jours DSK, tout le monde savait, drôle non. C'est la France, mais sur Séte je suis déçu, je compte déporté mon activité la bas, je suis dans les BDR. Mais si vous voulez un superbe coin pour appuyer vos arguments, rendez vous aux deux ports de pêche de Port de Bouc (13), vous verrez c'est édifiant, la photo qui est montrée sur l'article passerait inaperçue. Encore bravo et félicitations, mais ce qui se passe à Sète se passe sur tout le littoral Français, sans compter les constructions dans la zone interdite par la loi littoral

antonio2 le 22/05/2011, 11h44
La pollution par les chalutiers est un scandale écologique et sanitaire. De graves infractions sont consatées chaque semaine.. En toute impunité. Pas normal ça...!

Thau le 22/05/2011, 11h39
Ça fait 6 mois que la station d'avitaillement fuit de toutes parts, les travaux de remplacement des conduites usagées viennent à peine d'être réalisées.
Cela rajouté aux cuves percées des vieux chaluts et l'inertie des autorités compétentes et vous avez une pollution quotidienne des canaux.

Aramis le 22/05/2011, 11h28
Il est bien malheureux qu'une une simple citoyenne comme Cathy soit la seule à s'émouvoir et à agir afin de dénoncer cette pollution qui dure depuis... toujours.
Les autorités du port qui en ont la charge depuis peu ont récupéré un laxisme endémique entretenu tant par la Ville que par la CCI. Les nombreuses lois votées dans ce domaine n'ont pas l'air de faire bouger les divers présidents de tous ces organismes publics dont les présidents pourtant n'arrêtent pas, dans leur discours de démagogues, d'afficher leur "boutonnière verte". Passez donc aux actes Messieurs !! vous avez donc le nez bouché et les yeux clos? ou bien depuis les vitres fumées de vos grosses autos climatisées de fonction vous n'y avez jamais prêté attention?. Cathy tes amis te soutiennent ainsi que la majorité des Sétois.

Bluebelt34 le 22/05/2011, 10h36
Bravo! Enfin quelqu'un qui prend conscience d'une situation flagrante depuis longtemps dont tous: élus, gestionnaires portuaire, services de l'Etat, se désintéressent. La pollution par les hydrocarbures du port de Sète est visible à qui regarde dans le canal les jours de vent de mer. Il suffit de remonter au vent pour s'apercevoir, en arrivant du côté de la criée, que les traces d'hydrocarbures arrivent principalement du port de pêche et prennent la direction de la Pointe courte, porte d'entrée de l'étang de Thau où les ostréiculteurs se battent pour la qualité de leur environnement, primordiale quant on sait combien il leur est difficile de produire. Espérons que la Justice ne laissera pas cette affaire de côté. Le code de l'environnement punit les déversements d'hydrocarbures dans les milieux aquatiques, quels qu'ils soient, et pas uniquement les pollutions marines accidentelles de grande ampleur qui souillent les côtes. Bon courage à Catherine Chauzit!

Bluebelt34 villeroy le 22/05/2011, 10h27
L'eau du port de Sète "Sud de France" est effectivement riche en huiles (et déchets de toute sorte). Aurait-elle une valeur énergétique insoupçonnée ?

combattante le 22/05/2011, 09h56
c'est la moment ou jamais que les politiques nous montrent leur savoir vivre envers leur citoyens et son environnement....

ecolo le 22/05/2011, 09h19
les mauvaises habitudes ont la vie dure. Ou vas l'huile usagée des chalutiers quand ils vidanges leurs moteurs?


villerette le 22/05/2011, 09h57
surtout à Sète ou nos élus aiment vivre dans la crasse et les muavaises odeurs

mireille chauzit le 22/05/2011, 08h52
il n'est pas nécessaire d'être un grand pour s'intéresser vraiment à la vie et à la santé de l'autre ! avoir une réelle conviction, de la témérité et défendre ses valeurs sans arrière pensée politique, cela n'est pas donné à tout le monde - car la plupart du temps les motivations ne sont guidées que par l'attrait du pouvoir. Une véritable implication motivée que par l'amour de la nature