Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 juillet 2011

POLLUTION DU PORT DE SETE PAR LES HYDROCARBURES, SUITE MAIS PAS FIN.....

Ce matin du 20 juillet 2011, le Maire de Sète m’a reçue, avec un membre du collectif, suite au courrier de plainte sur l’état du port et des canaux. Il a semblé être à notre écoute, a reconnu nos dires et a confirmé qu'il était conscient du problème qui n’est, hélas, pas nouveau à Sète.
Il a rappelé que la prise en compte de solutions avait fait partie de ses propositions lors de sa 1ere campagne et notamment en matière de dispositifs de surveillance. Toutefois il nous a signalé qu'en fonction du nombre d’intervenants sur la commune (EPR Port de Sète Sud de France, Etat, agglomération) le temps pour résoudre ces soucis de pollution sera plus long que prévu sans compter qu’il faut changer les mentalités dans certains milieux professionnels ou, simples citoyens, et que c’est certainement là, la plus grosse difficulté.
Je lui ai remémoré que non seulement la zone de carburant, non aux normes, est très mal placée, mais qu'il faut prendre au sérieux la dangerosité, lors des passages des camions de carburants chaque jour dans la ville de Sète, ainsi que de la dégradation de plus en plus importante de toute la jetée.
Je lui ai parlé de la proposition que j’ai faite à Messieurs Chevalier et Bertret, d’organiser un groupe de travail avec les autorités concernées, et qu’ils ont acceptée.
Comme président du Syndicat Mixte il nous a promis, dès la rentrée, de faire en sorte de mettre à l’ordre du jour l’étude de solutions et de nous y faire participer en tant que citoyens. C’est une nouvelle que j’accueille avec soulagement et vu la bonne volonté que nous avons constaté également côté des responsables du Port, j’ai grand espoir.
Les citoyens qui me soutiennent dans ma pétition, constateront que je suis toujours là, malgré les vacances et que je n’abandonne pas.


sete,port,carburant,



Commentaires

Bravo cathy, en septembre donc

Écrit par : caramel.marialys | 20 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.