Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 janvier 2012

Le Môle, jusqu'à quand sera t il debout ?

Article de Midi libre du 29 janvier 2012

 

Combien de temps allons nous encore nous triturer la tête pour arriver à déplacer cette zone d'avitaillement et interdire les transports réguliers des camions de ravitaillement en hydrocarbures....combien de fois faudra t il que nous épuisions notre salive, notre énergie et écriture pour dire et redire et  faire reconnaître que cette ronde infernale de camions est dangereuse d'abord pour les habitants de Sète, mais aussi pour la survie de notre belle jetée ? Combien de fois encore... je me le demande !!!
il a fallu que Monsieur le Maire se transforme en quelques minutes en "sauterelle" pour qu'il ouvre les yeux et peut être agir sur cette abomination d'autorisations de passages de camions destructeurs dans la ville? Donc ne serait il pas judicieux de déplacer toute la zone polluante du bout du Môle...? Je l'ai dit et le REDIS chaque jour on ravitaille cette zone et le passage des ces camions est négatif pour la jetée si fragile. Il est sur que le miracle d'un Môle parfait ne va pas se faire avec un coup de baguette magique ! Mais nous devons faire en sorte de le préserver et de le conserver, avec tout son passé, en bon état !!!
Nos politiques ont les clés de solutions et actions positives. Pour cela, il faudrait qu’ils se noient  un peu plus dans la vie de tous les jours de leurs citoyens pour comprendre les désagréments qu’ils subissent.  Hélas, nos dirigeants sont complètement déconnectés de la vraie vie !!! Aussi, nous citoyens,  sommes là pour les tirer de leur nuage  rose et intouchable à leurs yeux mais fragile et les ramener à la dure réalité de la terre…..
Agir doucement, n'est pas un mot qui rime avec le collectif "Stop à la pollution du port de Sète"...j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d’aller voir les principaux intéressés de cette zone. Nous nous battons aussi  pour eux, même si leur travail leur demande de partir loin. Nous ne sommes pas là pour taper sur les professionnels de la mer, nous sommes là pour que l'ensemble des acteurs de cet environnement, ainsi que de ses habitants, deviennent responsables. Les nappes de pétrole perdurent dans le port, un énorme effort doit s’engager par les utilisateurs de cette zone d'avitaillement.
la prochaine réunion avec les autorités, que nous allons prévoir avec l'EPR, courant février, un nouveau venu sera  des nôtres, un responsable de la police nationale. Si avec l’ensemble de ces autorités nous n’arrivons pas à avoir gain de cause sur une action percutante auprès des pollueurs de toutes sortes, là,  ma confiance en la justice risquerait d’être largement ébranlée…. !!!

DSC04186.JPG

Les commentaires sont fermés.