Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 février 2012

Pêcheurs et Environnement à Sète !!!

 

RENCONTRE avec Monsieur Pierre D'ACUNTO

Dimanche matin, avec un membre du collectif, Franck Paris, nous avons rencontré Monsieur Pierre d’ACUNTO, élu prud'homme major de la pêche des chalutiers Sétois, patron du port de pêche m’affirme t il….. Je tiens à  remercier vivement ce Monsieur, ainsi que son ami Monsieur Garcia, pour nous avoir consacré 1 h 30 de leur temps et de leur journée de repos.

Nous lui avons exposé nos craintes, donc notre démarche, sur les pollutions d’hydrocarbures dans le port de Sète. Le désastre provoqué sur la faune marine par ces pollutions donc en suivi sur leur profession. Il n’a rien renié et a même reconnu que certains accidents pouvaient arriver. Pas très écolo il y a 20 ans, maintenant leur conception de l’environnement a changé. Difficultés de la pêche, les poissons diminuant, la vision de la mer et ses problèmes de pollutions, les ont amenés à prendre vraiment conscience de leur univers professionnel !!! Aussi ils ont accepté  un contrat avec l’Europe et l’ont mis  en place pour lutter contre toutes ces pollutions envahissantes sur notre mer méditerranée. Le "Label bleu": un éco label pour une pêche « durable et responsable ». Pêche dans le respect de l’environnement et dans des conditions de sécurité optimum pour les pêcheurs. Le secteur de la pêche veut défendre cette pêche d’où l’application de "Label bleu qui permettra de certifier les espèces pêchées. A l’arrivée au port, ils remettent des sacs dans lesquels ils ont récolté, lors de leur pêche, tous les détritus rencontrés sur la mer. Les poissons sont de plus en plus petits. Pourquoi et quelles peuvent être les causes ?  Il n’y a pas que l’excès de chalutage  il y a quelques années !! Les poissons actuels sont petits et déjà porteurs d’œufs ? Donc il y a d’autres causes ! Le manque de plancton ? Ils n’en sont pas responsables…il faut chercher d’où cela peut venir. Il est conscient donc pessimiste quant à l’avenir de leur profession car dans moins de 10 ans, il n’y aura une disparition d’une bonne partie de la flotte, en méditerranée. L’horizon professionnel pour ces pécheurs est bien triste….

La zone de frontignan destinée pour la pêche sera un jour leur destination d’amarrage. Ils savent qu’on veut les faire partir pour en faire un grand port de plaisance, mais Sète est une ville de pêcheurs et cette image doit rester. !

J’ai senti une sincérité dans les paroles de Monsieur d’ACUNTO. Il faut reconnaître que la partie du quai des petits métiers de la pêche, est maintenant propre, ce que nous ne pouvons pas affirmer pour la jetée du port ainsi que le reste de la ville remplis de détritus nauséabonds !

Aussi, je compte sur les autorités afin de faire en sorte que toutes ces pollutions s’amenuisent et disparaissent. Pour cela, il faut employer les grands moyens de nettoyages réguliers et enlèvement de tout ce qui peut causer une pollution. Il faut que l’ensemble des autorités ouvrent leur porte monnaie afin de financer une ou des actions efficaces. Des actes concrets et durables peuvent être mis en place, il suffit de le vouloir…...La suite de notre travail avec les autorités est prévu le 2 mars à 10h30.

 En nous quittant, MR D’ACUNTO nous a assurés qu'il resterait toujours  ouvert à toute rencontre et toute solution que l’on proposerait……nous l’en remercions sincèrement. Ce fut un rencontre très instructive quant à la vie et aux actions de pêcheurs. Ils sont, malheureusement critiqués méchamment.  Peut être fut il une époque ou la négligence environnemental n’était pas leur tasse de thé, maintenant la prise de conscience est forte dans cette profession.

 

IMG_0485.JPG

Port de Sète coin Pêcheurs

 

Les commentaires sont fermés.