Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 avril 2011

LES SETOIS REAGISSENT .... OUF!!

Aujourd'hui, nous avons récolté 571 signatures.....c'est super et cela n'est pas fini.
Les sétois en ont assez de cette pollution. Il fallait simplement que je prenne une colère pour avoir auprès de moi des personnes révoltées par cette pollution. ! Merci à vous tous.
Nous allons pouvoir nous faire entendre auprès de la région afin qu'ils prévoient dans leur futur plan le déplacement de la zone de carénage et de carburant dans un endroit plus sécurisé et avec tout ce qu'il faut pour lutter contre tout incivisme ou erreur des bateaux à moteur.
Ce déplacement doit être fait dans les premiers travaux du port. Ce n'est pas la peine de penser à mettre des bateaux de plaisance supplémentaires si cette zone n'est pas enlevée.
Maintenant, la région va être surveillée par tous les sétois conscients qu'il y a un réel problème de pollution. Ils n'en veulent plus. Cela fait trop longtemps que l'on supporte ces désagréments accompagnés d'odeurs fortes.
Nous pourrons juger si la région est capable à résoudre intelligemment ce gros souci. On observera, ensuite, si la municipalité se sent concernée !!!!! car là aussi il y a un gros travail à mettre en place quant à la propreté des quais. Les sétois ont des paroles très critiques envers la netteté de la ville et de l'incivisme de certains. Il faudra penser à rééduquer les individus....

Que tous ces hommes politiques mettent en place une autre façon de fonctionner si ils veulent que l'on arrive à croire en eux....comment ? en écoutant réellement les demandes des citoyens et en les appliquant et non en essayant de protéger certaines personnes pour obtenir leur voix...!!! ce phénomène est dépassé et maintenant le votant en a marre de se faire berner par de belles paroles...!!!!

Alors Madame la région, vous avez voulu notre port, bien maintenant faites au mieux pour nous satisfaire et donnez nous un port des plus modernes et agréable à vivre !!!!

Catherine CHAUZIT

DSC00053.JPG

03 avril 2011

UN ARTICLE PARU SUR L'HERAULT DU JOUR

Du dimanche 03 avril 2011, un article qui explique bien ma démarche et mon but..

ouvrir le fichier :

Article hérault jr 3 avril 11.PDF

30 mars 2011

LES PETITS PECHEURS AVEC NOUS

Hier au soir à la pointe courte, 18h, nous étions présents à la réunion du syndicat des petits métiers de la pêche de la méditerranée. Discussions très intéressantes. J'ai pu comprendre tous les gros problèmes que les pécheurs rencontrent au sein de leur profession. Une législation qui est quelque peu nébuleuse et non définie par l'état.
Ce nouveau syndicat a réussi, en peu de temps, à se faire entendre auprès des autorités parisiennes. Cela faisait plus de 10 ans qu'ils essayaient de réclamer une reconnaissance, quant à la pratique de leur métier devenue de plus en plus difficile. Il s'insurgent contre la péches illégale qui les pénalise dans ces temps si difficiles. Péche pratiquée à outrance par des individus non référencés et non licenciés. Ils sont très pessimistes quant à la durée de leur métier. Les causes en sont multiples.
A la fin de la réunion, j'ai pu parler de ma pétition. Ils ont tous été d'accord avec moi pour reconnaître qu'il y a un gros problème de pollution d'hydrocarbures. Ils l'ont dénoncé depuis bien longtemps mais personne ne les écoute. Frontignan est une zone aussi énormément touchée par le gasoil....
Beaucoup de pêcheurs me disent pratiqués eux même un nettoyage des détritus trouvés sur leur passage. Et dieu sait qu'ils en trouvent chaque jour des kilos rejetés par des plaisanciers ou autres personnes inciviques du bord des quais ou de l'étang. Ils déplorent tout ce laisser aller des pouvoirs publics . Cette pollution est nuisible pour la pérennité de leur profession de pêcheurs.
J'ai pu récolter une vingtaine de signatures et suis invitée à leur prochaine réunion.
Je remercie tous ces pêcheurs de m'avoir accordée un petit moment de leur temps si précieux .
J'espère que tous ensemble, professionnels de la mer et citoyens Sètois, nous arriverons à faire bouger nos élus afin que cesse ce problème de pollution d'hydrocarbures.
On pourra y arriver en maîtrisant correctement la zone de carburant et surtout en éduquant les citoyens à avoir un comportement respectueux envers notre ville et mer. Si il faut passer par une répression, je suis pour si c''est la seule chose que les gens comprennent!!!!!

27 mars 2011

PRODUITS DANGEUREUX EN VILLE


Qu’est ce qu’un produit dangereux ?

Sur la route, est considéré comme produit dangereux, toute matière qui, à cause de ses propriétés chimiques, peut causer une blessure, une perte de vie, des dommages à la propriété ou à l’environnement en cas d’accident durant le transport. Un accident de transport sans gravité peut rapidement dégénérer en une importante catastrophe lorsque des produits dangereux sont impliqués.

Les produits dangereux sont répartis en 6 classes :

Classe I : gaz comprimés, liquéfiés ou dissous (butane, propane…)
Classe II : liquides inflammables (carburants)
Classe III : matières dégageant au contact de l’eau des gaz inflammables
Classe IV : matières toxiques
Classe V : matières corrosives (acides)
Classe VI : matières radioactives

Non seulement la zone carburant du port n'a aucune structure correcte afin d'éviter les pertes de gasoil par les bateaux l'utilisant, mais chaque jour (ou plusieurs fois par semaine) des camions citernes traversent la ville pour venir ravitailler ces pompes !! En ce moment ou des travaux s'effectuent en ville, ces camions font tout le tour de la ville.....Allez vous supporter longtemps cela citoyens Sétois ? Je ne suis pas d'accord . Je refuse que cette zone carburant mette en péril la vie des citoyens Sétois avec ce transport régulier. Cette zone n'a rien à faire là, donc je demande à la région de la sortir de cette zone dans le prochain aménagement du port. Ma pétition sert à cela...!

DSC09240.JPG