Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 mars 2012

Forum Mondial sur L'Eau : la lagune de Thau

En cette matinée du 15 mars 2012, avec un membre du collectif, nous avons répondu à une invitation pour la journée "Forum Mondial de l'Eau 2012".

"la lagune de Thau, une démarche exemplaire de gestion intégrée en méditerranée."

C'est une démarche inédite qui a été mise en place pour préserver et développer durablement le territoire de Thau. Elle vise à mettre en cohérence l'ensemble des politiques publiques à l'échelle du territoire.

La journée a commencé par des discours de Monsieur COMMEINHES ainsi que du président du conseil général Monsieur André VEZINHET. Une vidéo de présentation du territoire nous a été diffusée.

Plusieurs tables rondes aussi intéressantes les unes que les autres ont pu développer les problématiques et les usages sur la lagune de Thau. Des solutions et expériences dans le monde comme Nador, Egypte, Espagne, Portugal, USA... ont été développées.  Divers professionnels de la mer et autorités se sont présentés exprimés en évoquant les diverses pollutions sur notre territoire, mais .....celles des hydrocarbures n'ont été citées à aucun moment !......

Un contrat le" G.I.Z.C" ( gestion intégré des zones côtière ) a été signé entre les différentes autorités président du conseil général de l’Hérault, directeur de l'agence de l'eau Rhône, Méditerranée et Corse, président du SMBT et l'ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique.

Excellente journée, particulièrement au niveau des rencontres intéressantes du milieu environnemental. Deux interventions m'ont séduite, celle de Madame Monique PETARD vice-présidente déléguée à l'environnement du Conseil général et Monsieur Yves HENOCQUE direction à Ifrémer. Ils ont eu, tous les deux, eu un discours clair, simple, fondamental, réaliste et passionné par leur engaement environnemental.

DSC05149.JPG

03 mars 2012

BILAN POSITIF, ENFIN CA BOUGE…

 La deuxième réunion s’est achevée sur un bilan positif : une action se met en place...

La ville est partie prenante dans notre action contre les pollutions diverses et met en mouvement une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Un numéro vert, 0800.0776.777 est en place pour recevoir les informations des citoyens concernant un problème de pollutions diverses dans Sète. Cela aura-t-il un impact sur le citoyen lambda ? On verra bien dans les mois à venir…restons positif !

Après discussion avec les autorités de police lors de la réunion de décembre, et étant tous d’accord, il a été décidé de créer une force de police « brigade de surveillance » sur Sète et le bassin de Thau. Mr PARMENTIER, chargé de mission de la sécurité auprès du Maire de Sète, est désigné pour coordonner, avec l’ensemble des autorités (Thau Agglo, Ville, Région LR, CCNBT, Police) la mise en place de cette brigade. Mr COMMEINHES fera un courrier à ce sujet à Thau agglo, d’ailleurs notre collectif regrette l’absence de son Président à cette 2eme réunion..… !

La gendarmerie maritime se propose aussi, lors des contrôles des bateaux, de donner des plaquettes et d’informer les plaisanciers, comme ils le font déjà pour la sécurité en mer, l’importance d’un comportement responsable de bon marin respectueux de son environnement. Tout acte de sensibilisation des autorités,sera à long terme bénéfique pour notre génération mais surtout pour le futur pour qui nous nous battons.

 En amont, nous avions informé les autorités d’une rencontre de notre collectif avec une structure efficace de dépollution qui donne ses preuves sur la cote d’azur, ECOTANK. Ils ont été reçus par les services de Sète ainsi que par le directeur du port Mr BERTRET et le président MR CHEVALIER. Ces derniers ont pu exposer  à l’ensemble des participants le procédé de cette station mobile.

Spécialistes de la plaisance, ils ont créé un système mobile de traitement des eaux usées et de dépollution pour les ports et bateaux de plaisance. Ils seront à l’événement « Escale à Sète » pour présenter bénévolement l’efficacité de leur système par des démonstrations de nettoyages ainsi qu’à la journée du 31 mars, organisée par la ville pour le nettoyage du port avec différentes associations.

Il a été évoqué par le directeur des services techniques le problème de la dégradation de la digue du Mole provoquée par le passage des camions…combien de temps durera t elle ? Une urgence se dessine bientôt !!!! Je suis contente de cette prise de conscience, depuis le temps que je signale ces transports agressifs pour le Mole…. !!!

 Pour finir, notre collectif propose de sensibiliser les sétois par des débats publics et participera à la table ronde pendant escale à Sète.

Nous remercions toutes les autorités pour leur engagement dans notre initiative de combattre les pollutions du port et de sa ville...la prise de conscience est réelle mais, étant prudente, j’ai toujours un œil ouvert quant aux actes…le combat est « citoyen » et les initiatives doivent restées citoyennes….qu’on se le dise….. !!!

 

IMG_0465.JPG

29 février 2012

Sondage.....et collectif en action !

Bonjour à toutes et tous,

Nous avons mis en place la semaine dernière un sondage concernant la zone d'avitaillement des bateaux qui se trouve à l'entrée du port de Sète. Votre opinion est nécessaire quant à l'avenir de nos futures actions de notre collectif. Vous trouverez en haut et à droite du blog le lien qui vous dirigera vers le sondage.

Vendredi 2 mars à 10h30 aura lieu la deuxième grande réunion avec les autorités. Il serait intéressant que nous puissions les informer, déjà, du  désir non seulement des Sètois mais aussi de leurs voisins ou touristes qui aiment cette ville, pour obtenir un port non pollué par les hydrocarbures.

La région a prévu, dans le futur, de faire une grande zone de carénage et gruttage sur la partie déjà exploitée par les mareyeurs à Frontignan-Peyrade (zone frigorifique de pêches). Pourquoi ne pas faire la zone d'avitaillement dès plus moderne et sécurisée contre les échappements d'hydrocarbures aussi ? Cela permettrait au port de retrouver une eau plus saine, des quais propres et une odeur marine.

En attendant, nous demandons que la zone actuelle soit beaucoup plus protégée afin d'éviter tout accident malheureux ou non...des bateaux !

Autre info local et tout aussi importante pour les Sètois:

Le samedi 31 mars, la ville organise une journée "nettoyage du port" avant l’événement "Escale à Sète". Événement maritime et majestueux pour notre ville. Nous avons accepté de participer aux réunions et avons donné notre accord quant à la présence de notre collectif ce jour là. Nous luttons contre toutes les pollutions du port et notre devoir, à tous, est de mettre la main à la pâte !!!

Pour ceux disponibles et courageux, veuillez vous inscrire en nous envoyant un mail, il est sur le blog, pour nous préciser vos disponibilités ce jour là. Même si vous n'avez que peu de temps, faites l'effort de venir afin de montrer que nous rouspétons mais que nous sommes nombreux à agir. Je compte sur tout ceux qui sont sur Sète ou aux alentours proches...Cela nous permettra de faire connaissance.

J'enverrai ,pour les inscrits, un mail avec plus de précisions quant au déroulement de la journée.

A bientôt de vous rencontrer, soyez nombreux avec nous.

Pour vous convaincre....une photo de la semaine dernière...

 

DSC00781.JPG


23 février 2012

Pêcheurs et Environnement à Sète !!!

 

RENCONTRE avec Monsieur Pierre D'ACUNTO

Dimanche matin, avec un membre du collectif, Franck Paris, nous avons rencontré Monsieur Pierre d’ACUNTO, élu prud'homme major de la pêche des chalutiers Sétois, patron du port de pêche m’affirme t il….. Je tiens à  remercier vivement ce Monsieur, ainsi que son ami Monsieur Garcia, pour nous avoir consacré 1 h 30 de leur temps et de leur journée de repos.

Nous lui avons exposé nos craintes, donc notre démarche, sur les pollutions d’hydrocarbures dans le port de Sète. Le désastre provoqué sur la faune marine par ces pollutions donc en suivi sur leur profession. Il n’a rien renié et a même reconnu que certains accidents pouvaient arriver. Pas très écolo il y a 20 ans, maintenant leur conception de l’environnement a changé. Difficultés de la pêche, les poissons diminuant, la vision de la mer et ses problèmes de pollutions, les ont amenés à prendre vraiment conscience de leur univers professionnel !!! Aussi ils ont accepté  un contrat avec l’Europe et l’ont mis  en place pour lutter contre toutes ces pollutions envahissantes sur notre mer méditerranée. Le "Label bleu": un éco label pour une pêche « durable et responsable ». Pêche dans le respect de l’environnement et dans des conditions de sécurité optimum pour les pêcheurs. Le secteur de la pêche veut défendre cette pêche d’où l’application de "Label bleu qui permettra de certifier les espèces pêchées. A l’arrivée au port, ils remettent des sacs dans lesquels ils ont récolté, lors de leur pêche, tous les détritus rencontrés sur la mer. Les poissons sont de plus en plus petits. Pourquoi et quelles peuvent être les causes ?  Il n’y a pas que l’excès de chalutage  il y a quelques années !! Les poissons actuels sont petits et déjà porteurs d’œufs ? Donc il y a d’autres causes ! Le manque de plancton ? Ils n’en sont pas responsables…il faut chercher d’où cela peut venir. Il est conscient donc pessimiste quant à l’avenir de leur profession car dans moins de 10 ans, il n’y aura une disparition d’une bonne partie de la flotte, en méditerranée. L’horizon professionnel pour ces pécheurs est bien triste….

La zone de frontignan destinée pour la pêche sera un jour leur destination d’amarrage. Ils savent qu’on veut les faire partir pour en faire un grand port de plaisance, mais Sète est une ville de pêcheurs et cette image doit rester. !

J’ai senti une sincérité dans les paroles de Monsieur d’ACUNTO. Il faut reconnaître que la partie du quai des petits métiers de la pêche, est maintenant propre, ce que nous ne pouvons pas affirmer pour la jetée du port ainsi que le reste de la ville remplis de détritus nauséabonds !

Aussi, je compte sur les autorités afin de faire en sorte que toutes ces pollutions s’amenuisent et disparaissent. Pour cela, il faut employer les grands moyens de nettoyages réguliers et enlèvement de tout ce qui peut causer une pollution. Il faut que l’ensemble des autorités ouvrent leur porte monnaie afin de financer une ou des actions efficaces. Des actes concrets et durables peuvent être mis en place, il suffit de le vouloir…...La suite de notre travail avec les autorités est prévu le 2 mars à 10h30.

 En nous quittant, MR D’ACUNTO nous a assurés qu'il resterait toujours  ouvert à toute rencontre et toute solution que l’on proposerait……nous l’en remercions sincèrement. Ce fut un rencontre très instructive quant à la vie et aux actions de pêcheurs. Ils sont, malheureusement critiqués méchamment.  Peut être fut il une époque ou la négligence environnemental n’était pas leur tasse de thé, maintenant la prise de conscience est forte dans cette profession.

 

IMG_0485.JPG

Port de Sète coin Pêcheurs