Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 décembre 2011

REUNION SUR LA PROPRETE DES PLANS D'EAU A SETE

Nous tenons en premier lieu à remercier Monsieur CHEVALIER qui a bien voulu, au nom de l’organisme dont il est le président, recevoir ce groupe de travail au sein des locaux de l’EPR.
Nous remercions également l’ensemble des responsables ou Présidents des divers organismes qui ont bien voulu prendre du temps sur leur calendrier pour participer à cette réunion. Cette mobilisation prouve que les problèmes évoqués sont la préoccupation de chacun et que les volontés d’améliorer les choses sont fortes.
Présents :
Affaires Maritimes:
Frédéric BLUA - Administrateur
Capitainerie du Port de Sète :
Philippe FRIBOULET - Commandant
EPR Port de Sète :
Marc CHEVALLIER - Président
Jean Loup BERTRET - DGS
Gendarmerie Maritime :
Jean Luc Gianazoli - Adjudant
Ville de Sète :
François COMMEINHES - Maire
Jean Claude GROS – Adjoint au Maire
Jean Marie TAILLADE – Adjoint au Maire
Patrick REAMOT - DGST
Région Languedoc-Roussillon :
André LUBRANO – Conseiller régional
Syndicat Mixte Bassin Thau :
Luc HARDY - DGS
Port de plaisance :

Fabien LUAIS - Capitaine
Thau Agglomération :
Pierre BOULDOIRE – Président et Maire de Frontignan
Christian GIL -
Collectif STOP à la pollution du port de Sète :
Catherine CHAUZIT – Représentante du collectif
Pierre JOSSE – Groupe de pilotage
Franck PARIS – Groupe de pilotage

Cette réunion est le premier contact avec les autorités de notre territoire. Elle a eu le mérite de rassembler l’ensemble des acteurs concernés par les prises de décisions en matière de pollution et ceux chargés de la répression (diverses autorités de police). Le problème des sources de pollution a été évoqué et des solutions en matière de police proposées (coordination en matière de constat entre les diverses polices). Nombre de questions n’ont pas été évoquées et devront faire l’objet de prochaines réunions. Notre collectif et L’EPR Port de Sète, sont le moteur dans cette démarche.
1)
Après un tour de table où chaque participant se présente, j'explique ce qui m’a poussée à engager cette action. Étant partie prenante dans le milieu de la plaisance (membre du club ASBB de Balaruc les Bains, ancienne Vice présidente de la ligue de voile Languedoc-Roussillon, et par mon engagement dans l’environnement dans l'association "entre mer et étang", j'ai initié une pétition dans la Ville de Sète suite au constat de la dégradation des plans d’eau de la Ville tant par les pollutions récurrentes des hydrocarbures venant de la station d’avitaillement et des divers bateaux à quai que par les macros déchets de diverses sources.
Cette pétition commencée courant février de l’année 2011 a recueilli plus de 820 signatures à ce jour. Elle est constituée de signatures manuelles, recueillies lors du démarchage des commerçants Sétois, et de signatures électroniques sur le blog internet.
Un collectif a été crée qui regroupe actuellement 35 personnes. Il est constitué de citoyens sensibles à l’environnement, de scientifiques spécialisés dans le milieu aquatique, d’ingénieurs, de cinéastes et de professionnels de la mer tels qu’ostréiculteurs, pêcheurs.
Parallèlement à ce collectif un « groupe de pilotage » a été constitué (5 personnes) chargé plus particulièrement d’initier et de suivre les actions à mener dans le cadre de ce combat citoyen.

Séance :

Un document ‘Axes de réflexion’ a été remis aux participants par courrier préalablement à la séance. Il s’agit simplement de s’appuyer sur les diverses Lois et Directives et d’en faire respecter l’esprit. (Loi sur l’eau de décembre 2006, Directive sur la responsabilité environnementale, code des ports maritimes).
Cela me permet de lancer le sujet sur un bateau de croisière, il y a peu de temps, qui ponçait en pleine ville sur le bord du quai et qu'il était impensable que personne parmi les autorités de police n’ait pu le constater, ni police Municipale, ni police portuaire, ni Nationale. La proposition de sévir lance alors le débat...

A la suite des interventions de l'ensemble des autorités, il ressort que les moyens humains et financiers ne sont pas suffisants. La difficulté c’est de faire. Hormis les gros problèmes de pollution où les procédures sont claires et rodées, ce sont les petites infractions cumulées qui engendrent les soucis majeurs (Vitesse excessive dans l’enceinte portuaire, nettoyage de pont, vidange des eaux noires, etc.) qui doivent faire l’objet de prise sur le fait. De plus si l’on parvient à verbaliser il faut un suivi....
La gendarmerie (8 personnes en tout) est insuffisante pour assurer d’autres missions que la surveillance en mer. Ils ne peuvent pas se concentrer sur Sète et qu’en tout état de cause la prise sur le fait étant la règle cela devient impossible de dresser procès verbal.
La ville et le port nous disent avoir tout un système de vidéo surveillance. Mais à quoi cela sert il si on ne peut pas verbaliser ?????
A ce souci, le collectif demande si une coordination pour partager les tâches, ne peut pas se créer.! Certaines autorités proposent de constituer un protocole de constat pour l’ensemble des polices, et d’une formation auprès des agents.
Il est proposé de faire des actions "coup de poing" pour sensibiliser les citoyens à la nécessité de préserver notre environnement marin.

Cette première réunion a permis de faire un état général sur la surveillance et les moyens de chacun pour faire respecter les lois. Nous en déduisons qu'il y a sacré travail à mettre en place....
Une prochaine réunion sera programmée courant février.

09 décembre 2011

Le port c'est déjà la mer, ne le polluez pas

Voilà un nouveau procédé à proposer aux pécheurs ou tout autre navire à gros gabarit dans le port de Sète et son étang de Thau.
Il s'appelle : "Système Maxyacht 45 - 60". Système Anti-débordement : ECOPLEIN

3.2.2 - RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION

Les débordements de carburant sont clairement interdits par la législation.

· La Directive européenne 94-25sur les bateaux de plaisance stipule dans l'article 5.8 de son Annexe I : « Les bateaux doivent être construits de manière à empêcher toute décharge accidentelle de polluants (huile, carburant, etc.) dans l'eau. ».

· La version 2009 de la norme ISO 10088« Systèmes à carburant » stipule :

- dans l’article 4.1.7 que « Les systèmes de remplissage de carburant doivent être conçus pour éviter le refoulement du carburant par le nable de remplissage lorsque le débit de remplissage est de 30 l/min avec le réservoir rempli entre 1/4 et 3/4 de sa capacité […] »,

- dans l’article 4.1.8 : « Des dispositions doivent être prises pour prévenir le débordement du carburant via l'ouverture de mise à l'air vers l'intérieur du bateau ou vers l'environnement […] ».

· Les règlements intérieurs de tous les ports de plaisance français interdisent tout rejet de carburant dans les eaux des ports.


Donc à Sète, cette loi doit être respectée. Et pour cela, tous les navigateurs de grosses contenances d'hydrocarbures doivent se pencher sur ce nouveau système.
Un site qui explique bien ce système présenté au salon nautique et bien d'autres procédés très interessants.

professionel.html

14 novembre 2011

Grande réunion importante le 12 Décembre 2011 !

Mardi 8 nov a eu lieu notre rencontre avec l’EPR. Nous leur avons commenté nos entrevues avec les autorités. Nous informons l’EPR qu’une lettre a été envoyée le 7 novembre au préfet afin d’obtenir les arrêtés préfectoraux de la zone d’avitaillement et les conditions de contrôle des installations réputées dangereuses pour l'environnement.
Ces documents ont l’air très difficiles à trouver !!!!! Nous apprenons que cette zone est sous la responsabilité de la coopérative des pécheurs chalutiers.

Nous mettons donc en place, avec l’accord du Port, Messieurs CHEVALIER et BERTRET, afin de continuer notre démarche et de convoquer les autorités pour voir ensemble les actions communes à mener.
La réunion se fera le lundi 12 décembre après midi dans les locaux de port sud de France. Nous précisons bien que lors de cette réunion, nous serons un lien fort et entreprenant puisque que c’est de notre propre requête que ce groupe de travail est créé. Notre collectif demande, avec les 800 signatures, aux autorités que les lois en matière d’environnement soient respectées.

Participeront à la réunion :

- Collectif « Stop à la pollution du port de Sète » Catherine CHAUZIT, Pierre JOSSE et Franck PARIS.
- Monsieur Frédéric BLUA administrateur des affaires Maritimes
- Adjudant chef WECHSLER commandant de la brigade de Gendarmerie Maritime
- Monsieur Philippe FRIBOULET commandant du port de la capitainerie
- Monsieur François COMMEINHES maire de Sète et président de la SMBT (qui a répondu présent de suite après notre appel)
- Monsieur Pierre BOULDOIRE président Thau agglomération (idem lui aussi réponse immédiate)
- Monsieur André LUBRANO Conseil Régional délégué à la pêche, canaux et étangs littoraux
- Monsieur Marc CHEVALIER président port sud de France et Monsieur Jean Loup BERTRET Directeur général EPR.

Nous serons en mesure de vous dire après la rencontre, si les autorités sont prêtes à prendre le taureaux par les cornes pour agir efficacement contre ces pollutions.

Article Midi Libre ce matin

article Midi Libre 14 nov 11.jpg



31 octobre 2011

CONFERENCE DE PRESSE 29 OCTOBRE 2011 SUR UN KETCH

Une conférence de presse qui s'est déroulée dans la sympathie et une ambiance relaxe.
Les articles qui suivent vous donneront un aperçu de ce regroupement de gens aimant la mer et sa vie sous marine.
Merci à toutes les personnes qui sont venues soutenir et participer à cette action malgré leur emploi du temps très serré et pris ailleurs. Ils adhérent à ce combat et le collectif:
- Voile de Neptune représentée par Hervé VIOLETTE nous a donné toutes les explications dans le domaine scientifique sur l'impact du gasoil dans la vie et le développement des poissons et coquillages.
- Philippe VAUDO, ostréiculteur, nous a parlé des difficultés sur l'élevage de ses huitres causées par les hydrocarbures et autres déchets.
- Monsieur Roland ARMAND, représentant de la CLUPP, nous a parlé l'action de son comité sur l'ensemble du port et des usagers plaisanciers.
- Monsieur Jean-Marie VIDAL, consultant auprès de la région, nous a exposé les difficultés que peut avoir la région sur le développement du port. Les mentalités doivent évoluer, si Sète veut devenir un grand port tout en gardant ses traditions.
- Monsieur Pascal GERMA, absent pour quelques jours, n'a pas pu se libérer pour ce moment mais était avec nous en pensée.
Merci à Bernard, propriétaire du Ketch, qui nous a reçu comme un marin sait recevoir et promet pour la prochaine conférence de la faire en mer.....!!! ( les journalistes seront donc récompensés...!!)
Merci à tous les autres, je ne peux les citer, la liste serait trop longue, qui ont fait l'effort de venir nous rejoindre sur le bateau.....

PS:
Bien sûr, à mon habitude, à la suite des articles des journaux, vous aurez quelques photos prises hier sur le port....elles vous feront hérisser les cheveux quant à la vue de sa propreté....

Articles Midi Libre :

Art midi libre 30 oct 11.JPG


Article PDF


Article L’Hérault du jour

Art Hérault du jr 30 oct 11.JPG


Art Hérault du jr 30 oct 11.PDF

Le groupe de pilotage :
Mr Pierre Josse, principal soutien dans mes débuts, Mme Christiane Dubau, Franck Paris et Greg Namiech. Je n’oublie pas Mr Michel Bouchet, qui pour des raisons personnelles est moins présent mais m’a soutenue et positivée dans mon action.
Se retrousser les manches et avoir une ligne d'horizon bien définie, est le moyen le plus sûr pour y arriver...!!

DSC00036.JPG


DSC04381.JPG DSC04386.JPG

DSC04354.JPG



Un album sera constitué. Vous pourrez le consulter le jour ou vous voulez avoir des idées noires supplémentaires.........