Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 octobre 2011

Les dernières actions du « Collectif » Réunion avec la dernière autorité : Thau Agglomération.

« Last but not least » pourrait résumer notre entrevue.

Ce matin du jeudi 6 octobre, Monsieur Pierre BOULDOIRE nous a reçu dans son bureau de l’agglomération de Thau.
Après avoir écouté un bref rappel de notre combat, il nous a fait part de son soutien et que celui-ci ne serait pas un soutien de principe.
Il nous raconte comment à travers un combat similaire au nôtre, il est venu à faire de la politique. Il est prêt à nous soutenir et a déjà pris contact par téléphone en notre présence avec ses collaborateurs de la Mairie de Frontignan (service juridique et Direction générale) afin qu’ils puissent nous aider en matière de réglementation. Nous aurons donc des contacts concrets et nous attendons de voir comment nous allons travailler avec eux.
Nous l’avons informé de l’aide de Monsieur Jean-Marie ViDAL dans notre collectif. Il nous a confirmé les compétences de Mr VIDAL, une aide très précieuse pour notre action.
Il nous a conforté dans notre démarche. C’est grâce à la vue de citoyens présents sur le terrain que les choses peuvent avancer car les décideurs sont malheureusement pris par les grands projets et ne sont que rarement au fait des soucis qui pourrissent la vie des citoyens. Soucis qui peuvent souvent être résolus rapidement et à peu de frais. Ceci est vrai en domaine de pollution comme de tout autre problème.
Il nous rappelle aussi qu’en matière de pollution la ville a des obligations. Ceci n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd..... Nous allons déterminer dans une étape ultérieure QUI doit faire QUOI.
C’est sur ces bases que nous allons orienter les discussions du groupe de travail prévu, très bientôt, avec les autorités.

DSC04139.JPG

08 mai 2011

QUOTA PAR CI QUOTA PAR LA !!!!

Pauvres pêcheurs !
A vous de payer les incompétences des instances régionales ou nationales qui durent depuis bien longtemps....
J'ai assisté à une réunion organisée par Le C.R.P.M.E.M dans les locaux de la "Maison de la Mer" au Barrou vendredi après midi. Ces professionnels de la mer ont de gros soucis à se faire quant à la continuité de leur métier....
Pour le coté optimiste, ce n'est pas à une réunion de ce genre ou il faut aller ! En effet les propos que j'ai pu entendre : sortie de flotte, perte de licence, bateau démoli... etc....bref tout ça pour une subvention qui ne leur donnera plus le droit d'exercer la pêche à l'anguille parce que cette espèce est en voie de disparition. On les oblige, afin que l'espèce soit sauvegardée, à subir , déjà, une fermeture de 3 mois.
Les responsables du C.R.P.M.E.M leurs expliquent les différentes modalités de cessation d'activité et les aident à monter des projets afin de convaincre les grandes instances Françaises ou Européennes à éviter les fermetures de la pêche de l'anguille. Ils engagent aussi une discussion sur la façon de procéder sur le repeuplement de l'espèce
Je ne rentrerai pas dans toutes les explications de leurs soucis car c'est un sujet très complexe et je suis ignorante sur son fonctionnement mais pas stupide pour comprendre que l'on veut les saquer ....!!!!

J'ai pu constater que ces professionnels de la mer, sont très sensibles et accusent aussi la perte de leur espèce par une"pollution" qui ne fait que s'accroître !!! Je bouillonne sur mon siège car manifestement les dirigeants du L.R. ont l'air d'ignorer ces dires....!!!!

Aussi, en fin de séance et après diverses discussions avec certains, je n'ai pu m'empêcher d'intervenir auprès des responsables de la réunion pour leur dire qu'il fallait que dans leur propositions ils insistent sur une recherche concrète des différentes pollutions. Cela ne sert à rien de vouloir repeupler dans un univers pollué.....tous les professionnels ont réagi à mes paroles me disant qu'à chaque réunion ils parlaient de ce problème mais que manifestement les autorités ne voulaient rien entendre...!!!Quelle surprise!!!!!.....Avais je mis le doigt sur un sujet à "haut risque" ? car pendant mes quelques secondes d'intervention, j'ai pu constater un tassement des responsables du L.R. sur leur chaise et baisser les yeux !!!!
Il est certain qu'il est plus facile d'imposer des lois à de pauvres pécheurs ne pouvant réellement se défendre, que de prendre le taureau par les cornes et tout faire pour arrêter ces pollutions afin que toutes espèces sur cette mer puissent renaître et vivre le plus longtemps possible. Bon nombre de problèmes seraient résolues.
La pollution est le même sujet que je social.....ça ne rapporte pas ça coûte....donc on met les sous ailleurs dans ce qui peut remplir les comptes en banque de certains !!!!!

Bien sur je suis partie avec des soutiens supplémentaires en signature...

681 en tout